Description du projet

Le Projet

Isolation phonique d’un mur mitoyen et d’un sous plancher dans une ancienne maison de ville.

Les 2 sujets ont été traités en parallèle car les bruits transmis sont « solidiens » et aériens. Mur et plancher sont désolidarisés (pas de continuité) et des matériaux différents ont été utilisés  pour mieux atténuer les fréquences correspondantes.

Amortir les bruits aériens

Atténuer les bruits solidiens

Matériaux utilisés

Pour l’isolation phonique du mur mitoyen, c’est un isolant écologique coton-chanvre-lin qui a été utilisé. Sa structure hétérogène est un bon amortisseur de moyennes fréquences. Pose d’une couche de 60mm  d’épaisseur derrière les rails et 40mm entre les montants. Finition avec des plaques Fermacell.

Pour le sol, le choix du chanvre, plus forte densité massique, a permis d’ajouter du confort thermique (sol chaud) et une bonne régulation hygrométrique.

Résultat conforme !

Les « bruits de vie » du voisin ne sont plus perceptibles (sauf fréquences les plus graves). Le gain de confort est d’ailleurs apprécié des 2 côtés du mur.